Le Caillebotte

Le Caillebotte

Le peintre impressionniste Gustave Caillebotte (1848-1894) n’aurait sans doute pas renié une telle filiation : ce bistrot nouvelle génération, nommé en son honneur, a la religion du beau.

  1. À voir, à faire
  2. Gastronomie
  3. Restaurants
  4. Le Caillebotte


Description

Au cœur de la salle, une verrière d’atelier ouvre grand sur le spectacle des cuisines : Gustave Caillebotte aurait pu y poser son chevalet, mais c’est un autre artiste qui y officie aujourd’hui, Franck Baranger, jeune chef parisien devenu la coqueluche des gourmets après la création de son premier restaurant en 2011, le Pantruche (9e arrondissement).

Ici encore, ses assiettes, savamment composées, colorées et aguicheuses, valent un précis de cuisine contemporaine, misant tout sur le bon produit et sur une technique discrète et néanmoins imparable. Foie gras de canard à la plancha, petits choux et haddock ; épaule de veau confite et snackée, céleri boule étuvé, céleri branche cru et noisettes ; mousse au chocolat, craquant praliné et olives noires…

Difficile de mieux doser générosité et légèreté, terroir et inventivité ! Le décor cultive lui aussi pleinement l’esprit d’aujourd’hui, avec ses tons doux, ses suspensions design et son ambiance tamisée le soir venu. Le tout au cœur du 9e arrondissement, dans l’un des quartiers les plus en vue du moment.

Revenir à l'onglet description

Infos Pratiques

Accès et contacts

8 rue Hippolyte Lebas
75009 Paris 9ème

Métro : Saint-Georges

Jours et horaires d'ouverture

Toute l'année, tous les jours. Midi et soir.

Tarifs

Visites

Langues parlées

  • Français
Revenir à l'onglet informations

  • Copyright image:
  • DR