XFermer

Visit Paris Region

Racontez-le à vos amis

Saint-Sulpice - Montparnasse

Saint-Sulpice - Montparnasse

Saint-Sulpice chic, Montparnasse artistique, les Invalides historiques... Une balade pour vous immerger dans la culture « Rive Gauche » de la capitale.

Vous



Email(s) destinataire(s)

Votre message

* Champs obligatoires


Saint-Sulpice - Montparnasse

Laissez-vous guiderLaissez-vous guider !

Saint-Sulpice - Montparnasse

Saint-Sulpice - Montparnasse

Place Saint-Sulpice

Saint-Sulpice - Montparnasse

Notre itinéraire commence à Saint-Sulpice, un quartier qui bat au rythme des magasins de luxe et des adresses gourmandes. Puis direction Montparnasse, un ancien quartier littéraire et artistique, qui s'est renouvelé sans perdre de sa créativité. En remontant vers la Seine, découvrez les Invalides, où vous pourrez vous promener le long des grandes pelouses avant de rejoindre les petites rues adjacentes où vous profiterez d'une ambiance moins orchestrée et très conviviale.

Yves-Saint-Laurent

Mabillon, Saint-Sulpice : shopping et gourmandise

Vous pouvez commencer votre promenade en sortant du métro Mabillon. Face à vous, la rue du Four. C'est un repère de marques accessibles et plaisantes, comme Teenflo, Votre Nom, Et Vous, sans oublier le grand succès de ces dernières saisons : Maje, créé par Judith Milgrom.

Quelques pas vous mèneront à l'angle de la rue Bonaparte, avec l'indispensable élégance italienne de Max Mara d'un côté, et une très grande pharmacie de l'autre. Cette pharmacie est l'une des plus célébrée par les Parisiens pour ses tarifs compétitifs sur patchs anti-tabac et autres solaires, alors n'hésitez pas à y faire quelques courses indispensables.

La rue Bonaparte, qui la longe et relie Saint-Germain-des-Prés à Saint-Sulpice, est bordée de boutiques désirables : Lamarthe avec ses sacs aussi élégants et solides que pratiques (au 51), Ventilo et sa mode féminine très éthno-chic (au 59), le Comptoir des Cotonniers... Si les vitrines vous mettent en appétit, vous n'aurez qu'à traverser la rue : au 72, le pâtissier et chocolatier Pierre Hermé vous régalera avec ses créations inédites, comme ses macarons sucrés-salés (dont un incroyable parfum saisonnier : vinaigre balsamique).

Si ces petites douceurs ne vous suffisent pas, et en fonction de l'heure, quelques pas vous mèneront à la rue des Canettes et son large choix de cafés, crêperies et restaurants, ou encore, pour une expérience vraiment rare, au restaurant japonais gastronomique Tsukizi (2 bis, rue des Ciseaux), l'une des meilleures adresses de Paris pour un délicat chirachi. Rassasié et plein d'énergie, vous pourrez poursuivre votre chemin.

Place Saint-Sulpice, boutiques de santons et médailles de baptême signent le traditionalisme de l'église qui domine. Oui, vous ne faites pas erreur, c'est bien l'église citée dans le Da Vinci Code... au grand dam de la majorité de ses paroissiens. Le bâtiment lui-même date du XVIIe siècle et sa façade du XVIIIe siècle. En face, chez Yves-Saint-Laurent , vous pourrez apprécier les créations de Stefano Pilati, et juste à côté les parfums d'Annick Goutal.

Si vous longez l'église, vous tomberez sur Muji, l'anti-marque niponne, puis sur Vanessa Bruno, la talentueuse et jeune styliste qui séduit les jeunes femmes à la mode. Si, au contraire, vous partez vers la rue de Rennes, vous pourrez découvrir Miki House, une très jolie boutique de vêtements pour bébés.

Suivant >



Offre promotionnelle